TOKYO 2020 : CHIARA ZENATI SE QUALIFIE POUR LA FREESTYLE

Droits FEI Liz Gregg

Anne-Frédérique Royon et Quaterboy LH, 15e en individuel en grade I

L’épreuve individuelle a débuté à 16h00 (9h00 FRA) pour les 18 concurrents en grade I, parmi lesquels la Française Anne-Frédérique Royon associée à Quaterboy LH, un hongre 11 ans, attendus à 16h16 (9h16 FRA) sur le rectangle. Au programme des candidats au titre paralympique individuel : une reprise de 17 figures imposées à dérouler au pas, complétée par une note d’ensemble sur la prestation générale du couple, le tout évalué par 5 juges.

Les vice-champions du monde en titre, Rihards Snikus (LAT) et King of the Dance ont été les premiers à pénétrer sur le rectangle. Finissant avec une moyenne de 80,179%, ils ont d’entrée de jeu mis la pression à leurs rivaux. En n°3 dans l’ordre de départ, Anne-Frédérique Royon et Quaterboy LH n’ont pas tremblé mais leur note finale (65,367%) n’a pas suffi à bousculer le leader. L’entrée de la n°1 mondiale derrière la Française a rebattu les cartes. Roxanne Trunnell (USA) et Dolton, son partenaire aux Jeux équestres mondiaux 2018, ont déroulé une reprise sans faille. Avec 81,646%, le couple s’est confortablement installé en tête du classement provisoire. Parmi les favoris qui ont suivi, ni la n°3 mondiale, Sara Morganti (ITA) / Royal Delight, ni le très expérimenté Jens Lasse Dokkan (NOR), qui disputait à Tokyo ses 7e Jeux paralympiques depuis 1996, associé à Aladdin, ou encore la médaillée de bronze en individuel aux Paralympiques de Pékin 2008 et Londres 2012, Laurentia Tan (SGP) / Banestro, ne sont parvenus à déstabiliser le duo américain qui a finalement décroché la médaille d’or. Rihards Snikus (LAT) / King of the Dance sont médaille d’argent et Sara Morganti (ITA) / Royal Delight, médaille de bronze. Anne-Frédérique Royon (FRA) / Quaterboy LH termine à la 15e place du classement final.

Chiara Zenati et Swing Royal*IFCE, 5e en individuel en grade III

A 19h14 (12h14 FRA) se jouait la confrontation des prétendants au titre paralympique en individuel, en grade III. Sur les 18 couples en lice, les chances françaises reposaient sur la benjamine de l’équipe de France de para-dressage : Chiara Zenati, 18 ans, en selle sur Swing Royal*IFCE, un hongre de 15 ans, attendus à 19h46 (12h46 FRA). Une reprise de 25 figures imposées à réaliser au pas et au trot et une note d’ensemble allaient départager les candidats au podium.

Avec des têtes d’affiches au départ, la partie s’annonçait serrée. Les moyennes ont décollées à plus de 70% dès les 3 premières reprises, parmi lesquelles celle du couple champion d’Europe par équipe et vice-champion d’Europe en individuel, Rixt van der Horst (NED) / Findsley, premier au provisoire avec 75,765%. En n°5 de la start list, la Française devait donc assurer. Et c’est ce qu’elle fit ! Echauffé par Sébastien Goyheneix, son school rider, Swing Royal*IFCE a répondu présent et concentré aux demandes de la Tricolore n°9 mondiale en grade III, Chiara Zenati. Tous deux ont conclu leur reprise avec une moyenne de 71,059% qui les a propulsé à la 2e place au provisoire avant à la première pause de l’épreuve. Pour autant rien n’était joué.

La suite de la compétition réservait quelques leaders de la discipline à l’instar de la tenante du titre paralympique en grade III, Ann Cathrin Lübbe (NOR) associée, à Tokyo, à La Costa Majlund mais aussi de la championne paralympique 2016 et 2012, Natasha Baker (GB) avec Keystone Dawn Chorus, du n°1 mondial grade III Tobias Thorning Joergensen (DEN) / Jolene Hill, Steffen Zeibig / Feel Good 4, sacrés médailles d’argent par équipe et de bronze en individuel aux Jeux paralympiques de Rio 2016 ou encore de Lauren Barwick (CAN), qui participait à ses 5e Jeux à Tokyo avec cette fois Sandrino… Déjà auréolée de 7 médailles paralympiques en individuel (3 en or et 4 en argent), Ann Cathrin Lübbe (NOR) s’est immiscée dans le classement de tête avec 72,971%, imitée ensuite par Natasha Baker (GBR) avec 76,265% et par Tobias Thorning Joergensen (DEN) qui, avec 78,971%, s’est emparé de la pole position jusqu’à la fin de l’épreuve.

Pour ses 7e Jeux, le Danois s’offre donc la médaille d’or avec Jolene Hill. Natasha Baker (GBR) / Keystone Dawn Chorus est en argent et Rixt van der Horst (NED) / Findsley, en bronze. Chiara Zenati (FRA) / Swing Royal*IFCE ont pris la 5e place. Ils sont donc qualifiés pour l’épreuve Freestyle qui se déroulera lundi 30 août, à 15h00 (8h00 FRA).

L’épreuve par équipe en ligne de mire

Samedi 28 août, la France disputera l’épreuve par équipe à 17h00 (10h00 FRA).

Les couples sélectionnés par le staff fédéral pour représenter l’équipe de France seront les suivants :

– Céline Gerny / Rhapsodie*IFCE, en grade II

– Chiara Zenati / Swing Royal*IFCE, en grade III

– Vladimir Vinchon / Fidertanz for Rosi, en grade IV

ILS ONT DIT

Anne-Frédérique Royon : « Quaterboy n’a pas encore beaucoup d’expérience mais il a très bien réagi à l’environnement du stade et il s’est très bien comporté durant la reprise. C’est moi qui n’ai pas monté comme d’habitude. Je n’ai pas suffisamment bien géré l’énergie du cheval si bien que la reprise était moins fluide, ce qui a coûté des points. La note d’aujourd’hui est en dessous de nos prestations habituelles. Je reste toutefois sur le plaisir d’avoir participé à mes premiers Jeux avec mon cheval, sur l’expérience que nous avons acquise et qui nous permettra de nous ajuster dans le futur. »

Chiara Zenati : « Je suis très contente ! Au début, Swing était un peu tendu avant d’entrer sur le rectangle, puis il a pris sur lui et une fois en piste, il a été super. Il s’est totalement mis dans la compétition et nous n’étions plus que nous deux. Pour notre première participation aux Jeux, je suis très fière de lui. »

Carlos Lopes, formateur : « S’agissant de la reprise d’Anne-Frédérique, nous savions qu’elle pouvait perdre quelques points car Quaterboy est encore un peu inexpérimenté et qu’elle peut aussi se mettre la pression. Le couple a manqué de régularité d’où les notes. S’agissant de Chiara et de Swing, je suis très content. A l’échauffement, le cheval était un peu nerveux à cause de la mixed zone et Sébastien (Goyheneix), le school rider, l’a parfaitement géré. Autour de la piste et avant son entrée, Swing était dans le même état et il s’est ensuite calmé. Chiara l’a bien guidé et les points son rendez-vous. »

Fanny Delaval, cadre technique à la FFE et cheffe d’équipe : « Toute l’équipe se réjouit de cette belle 5e place de Chiara et de Swing et de leur qualification dans l’épreuve Freestyle. C’est une épreuve que Chiara maitrise très bien et après ses résultats d’aujourd’hui, elle est plus motivée que jamais. Mais avant cette échéance, il nous reste la confrontation des équipes qui commencera demain. J’espère que nous pourrons décrocher un bon résultat ou, à défaut, faire en tout cas partie des 8 meilleures nations. »

Retrouvez tous les résultats détaillés ICI

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager