©FFE-PSV

Thomas CARLILE

04/06/1987 - à Toulouse (31)
Résidence : Savigné-sous-le-Lude (72)

CHEVAUX MARQUANTS

Birmane - Popof des Bois - Sirocco du Gers - Ténarèze - Upsilon

PALMARÈS

Médaillé de bronze au Championnat d’Europe par équipe en 2015
------
Champion de France Pro Élite 2015 et 2016

©FFE-PSV

PALMARÈS

Médaillé de bronze au Championnat d’Europe par équipe en 2015
——
Champion de France Pro Élite 2015 et 2016

ANECDOTE

PREMIERS PAS

Thomas Carlile est né à Toulouse de parents britanniques. Il découvre l’équitation vers dix ans au poney-club où il fait la rencontre de son ami Astier Nicolas. Son esprit compétiteur et une visite au CCI 5*L de Burghley contribuent à faire naître sa passion pour le concours complet.
À 18 ans, il part une saison chez Lucinda et Clayton Fredericks et découvre leurs techniques de travail et de gestion d’entreprise. On lui confie alors un cheval expérimenté, Current Diplomat avec qui il atteint le niveau 4*S.

PREMIERS PAS CHEZ LES PRO

Deux ans plus tard, il crée ses propres installations grâce à l’aide de ses parents.
Thomas forme Popof des Bois et Pleasure du Golf achetés à 5 ans. En 2011, il accède au haut niveau avec ces mêmes chevaux. Après de belles victoires et des classements en Pro Élite, les deux cracks sont vendus. Cela permet à Thomas de continuer à investir dans sa structure de travail et d’acheter de nouveaux chevaux.             

LES JEUNES CHEVAUX

Depuis 2012, Thomas classe chaque année au minimum un cheval sur le podium du Championnat de France des jeunes chevaux et s’illustre également au Mondial du Lion.
On retiendra notamment Ténarèze, champion du monde à 6 et 7 ans, Sirocco du Gers champion du monde des 7 ans au Lion d’Angers et bien sûr Upsilon, champion de France 4, 5 et 6 ans et vice-champion du monde des chevaux de 7 ans en 2015. Plus récemment Birmane, Cestuy La de l’Esques et Dartagnan de Béliard se sont également distingués.

CHANGEMENT DE CADRE

En 2014, Thomas est sélectionné pour les Jeux équestres mondiaux de Caen avec Quiro Hoy, un cheval qu’il monte depuis quelques mois, mais doit y renoncer en raison d’une légère blessure du cheval.

Début Janvier 2015, Thomas quitte la région toulousaine pour s’installer au Lion-d’Angers. Il fait partie de l’équipe médaillée de bronze au Championnat d’Europe Blair Castle (GBR) avec Sirocco du Gers. La même année, Thomas est Champion de France Pro Élite avec Sirocco et remporte le Grand National avec Nicolas Touzaint.
Upsilon confirme son potentiel en 2016 terminant 2e du CCI 4*L de Saumur et du CCI 4*S de Gatcombe Park (GBR) avant de remporter le CCI 4*S de Blenheim (GBR). En revanche, nouveau coup dur pour Thomas qui, présélectionné pour les Jeux olympiques de Rio, doit renoncer en raison d’une blessure de Sirocco du Gers. Il se console en conservant son titre de champion de France à Lamotte-Beuvron et glane une nouvelle fois le circuit du Grand National.    

En 2017, Thomas et Upsilon débutent bien la saison terminant 2e de l’étape du Grand National de Pompadour, 3e du CCI 4*S de Chatsworth (GBR) avant de s’imposer dans celui de Barbury Castle (GBR). Malheureusement le couple fait une contre-performance aux championnats d’Europe en Pologne. La carrière de l’étalon gris est interrompue en raison de problèmes de santé.    

En 2019, Thomas peut s’appuyer sur Birmane qui grâce à sa performance dans le CCIO 4*L de Boekelo (NED) intègre le Groupe 1. Le couple confirme l’année suivante. Vainqueur du CCI 4*S du Haras de Jardy (92), il finit 2e du CCIO 4*S du Haras du Pin (61) et remporte la Coupe des nations avec l’équipe de France. Le duo conclut sa saison 2020 sur une 2e place au CCI 4*L de Lignières (18).

En 2021, le couple montre à nouveau sa régularité sur les derniers rendez-vous de sélection. Il remporte le Grand National FFE-AC Print de Saumur en février, est 2e du CCI 4*L également dans le Maine-et-Loire avant de s’imposer dans le Grand National de Vittel, quelques jours avant l’annonce de la sélection.

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager