©FFE-PSV

Nicolas DELMOTTE

29/08/1978 - Douai (59)
Résidence : Douai (59)

CHEVAUX MARQUANTS

Boléro de Brecey - Darmani Van’t Heike - Discrète IV - Ilex VP - Luccianno*HN - Number One d’Iso*Un Prince - Urvoso du Roch

©FFE-PSV

PALMARÈS

4e par équipe championnat d’Europe 2019
——
Vice-champion de France Pro Élite 2008
——
Vice-champion d’Europe Jeunes cavaliers en individuel et par équipe en 1999
——
Médaille de bronze au championnat d’Europe Jeunes cavaliers par équipe en 1998
——
Champion d’Europe Jeunes cavaliers par équipe et vice-champion en individuel en 1997
——

DÉBUTS & CIRCUITS JEUNES

Pourtant né dans une famille non cavalière, Nicolas tombe amoureux des chevaux dès sa plus tendre enfance. Sa rencontre avec Bruno Broucqsault va être déterminante. Il glane plusieurs médailles européennes chez les jeunes avec Boléro de Brécey*HN. Il est également champion de France 2e catégorie en 1999.

ASCENSION VERS LE HAUT NIVEAU

C’est ensuite avec Discrète IV, jument offerte par ses grands-parents, que Nicolas s’illustre. Il est vice-champion puis champion de France 1ère catégorie en 2000 et 2001. Il intègre alors l’équipe de France. 
         
Travailleur, Nicolas s’emploie à préparer l’avenir en formant des jeunes chevaux, parmi lesquels Luccianno*HN. Grâce à l’étalon, Nicolas retrouve l’équipe de France en 2008 aussi bien en individuel que dans les Coupes des nations.       
   
En 2012, Nicolas intègre Number One d’Iso*Un Prince avec lequel il renoue avec la veste bleue et le haut niveau. 

PREMIER CHAMPIONNAT DU MONDE

Sa nouvelle relève s’appelle Ilex VP qu’il monte depuis qu’il a six ans. Comme à son habitude, Nicolas prend son temps. Le fils de Diamant de Sémilly progresse petit à petit et se révèle au grand public en s’adjugeant le Grand Prix du CSI 5* de Dinard en 2017.
Les deux complices remportent la Coupe des nations de Gijon puis terminent 7e dans le Grand Prix du CSI 5* du Longines Masters de Paris.

Le couple confirme en 2018 et obtient son billet pour le championnat du monde à Tryon (USA).

LES JO EN LIGNE DE MIRE

L’année suivante Nicolas voit Urvoso du Roch arriver à maturité. Vainqueur de la Coupe des nations de St-Gallen (SUI), le couple contribue à la qualification de l’équipe de France pour les JO de Tokyo lors du championnat d’Europe 2019 où les Bleus terminent au pied du podium.

En 2020, Nicolas peut s’appuyer sur ses deux chevaux de tête. En septembre, le Nordiste s’adjuge le Grand Prix 4* de Grimaud avec Ilex avant de prendre la 4e place du 5*, toujours dans le Var, avec Urvoso.

A quelques semaines des JOP de Tokyo, Nicolas Delmotte et Urvoso du Roch remportent le Grand Prix du CSIO 5* de La Baule.

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager