©FFE-PSV

Alexandre AYACHE

20/09/1982 - Nice (06)
Résidence : Lantosque (06)

CHEVAUX MARQUANTS

Kampo - Lights Of Londonderry - Zo What

ANECDOTE

Alexandre aime les sensations fortes et quand il n’est pas à cheval, il pratique le jet-ski à bras, le snowboard, le wakeboard ou encore la moto.

©FFE-PSV

ANECDOTE

Alexandre aime les sensations fortes et quand il n’est pas à cheval, il pratique le jet-ski à bras, le snowboard, le wakeboard ou encore la moto.

DÉBUTS

Alexandre Ayache, issu d’une famille non cavalière, se passionne pour les chevaux dès son plus jeune âge. A 3 ans, ses parents lui achètent un poney qu’ils installent à la maison. Il monte ensuite en club où il s’initie à toutes les disciplines équestres.

Il s’intéresse plus particulièrement au dressage à 17 ans, lorsqu’une amie lui confie un jeune lusitanien délicat. Ils commencent ensemble les compétitions et iront jusqu’en Grand Prix.

LA SUITE

C’est avec Kampo qu’il poursuit son apprentissage. Il va former ce Lusitanien de A à Z pour l’emmener jusqu’en Grand Prix. Grâce à la vente de sa voiture, Alexandre achète ensuite Lautrec, un Hanovrien, qui lui permettra d’accéder à nouveau aux Grands Prix.

Parallèlement, il fait l’acquisition et forme un jeune cheval, Renoir. Sa vente lui permet de terminer la construction de ses écuries, qu’il a achetées à 21 ans, et de continuer la compétition à haut niveau.

L'ÉQUIPE DE FRANCE

Début 2012, Alexandre Ayache récupère Lights of Londonderry, formé jusqu’à ses 7 ans par son ami Jean-François Vesin. Constatant l’harmonie du couple, ce dernier cède la moitié de son cheval à Alexandre. C’est avec passion que les deux amis vivent ensemble l’accès du couple à l’équipe de France avec à la clé une participation aux Jeux équestres mondiaux de Caen en 2014. 

C’est ensuite avec Zo What qu’Alexandre retrouve le haut niveau avec lequel il se classe régulièrement en internationaux. Vainqueurs de la Coupe des nations lors du CDIO 3* d’Hickstead en 2018, les deux complices sont vice-champions de France Pro Elite en 2020. 

Début 2021, le duo intègre la liste FFE JOP Tokyo 2021. Il se classe 2e et 3e dans le CDI 3* du Mans. 

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager